Vous avez imprimé ou sauvegardé cette information de www.HorizonNB.ca, le site web du Réseau de santé Horizon.

Facebook Icon LinkedIn Icon Twitter Icon Icon Icon
Imprimer cette page

L’hypertension : le tueur silencieux

MedStudentsBlog1

Kevin Russell, Natasha Larivée, Cameron Ashe et Matt Stewart, participants au programme d'externat longitudinal intégré (ELI), Dalhousie Medicine New Brunswick, Hôpital régional de Miramichi, Réseau de santé Horizon

L'hypertension, communément appelée « haute pression », est un sujet de conversation populaire dans les cabinets des médecins. La plupart des gens ont déjà fait mesurer leur tension artérielle à un moment ou à un autre, que ce soit à la pharmacie, par un médecin de famille ou encore à la maison avec un appareil spécial (sphygmomanomètre). Pourtant, bien des personnes ne comprennent pas exactement ce qu'est la tension artérielle et pourquoi elle est si importante.

Qu'est-ce que la tension artérielle?

La tension artérielle (TA), c'est la pression qu'exerce le sang sur les parois des vaisseaux sanguins quand il est pompé par le cœur pour se rendre à toutes les parties du corps. La mesure de la tension artérielle est faite de deux nombres (p. ex. 120/80). Le premier est la pression systolique, c'est-à-dire la pression maximale atteinte après la contraction du cœur. Le second représente la pression diastolique, c'est-à-dire lorsque le cœur est au repos et qu'il se remplit de sang entre les battements. Même si l'hypertension ne vous fait pas sentir malade, il faut savoir qu'elle est un indicateur très important de votre état de santé global.

Qu'est-ce qui cause l'hypertension artérielle?

L'une des causes les plus fréquentes et, hélas, les plus inévitables de l'hypertension, c'est l'âge. À mesure que nous vieillissons, nos vaisseaux sanguins et nos artères perdent de leur souplesse, ce qui fait augmenter notre tension artérielle. On compte toutefois plusieurs autres facteurs de risquemodifiables, c'est-à-dire les choses que vouspouvezchanger : mauvaise alimentation, tabagisme, grande consommation d'alcool, obésité, stress et apnée du sommeil.

Que se passe-t-il si ma tension artérielle est élevée pendant longtemps?

L'hypertension artérielle peut endommager les vaisseaux sanguins en causant des bosselures et des déchirures. À la longue, si elle n'est pas traitée, l'hypertension peut mener à diverses complications, y compris maladie du cœur, accident vasculaire cérébral et dommages aux reins.

Comment faire pour savoir si je souffre d'hypertension artérielle?

La seule façon de le savoir, c'est de mesurer votre tension artérielle. Votre médecin de famille peut toujours la mesurer pour vous. Si votre tension artérielle est élevée à l'une de vos visites, il n'y a pas lieu de paniquer. Il faudra vous faire passer d'autres tests pour vérifier s'il s'agissait d'une exception. Par exemple, on pourrait vous demander de vous rendre à l'hôpital pour vous faire installer un moniteur de tension artérielle qui pourra mesurer votre TA pendant 24 heures. On pourrait aussi vous demander de la mesurer à la maison. Si votre tension artérielle est élevée pendant un certain temps, vous pourriez avoir certains symptômes (p. ex. maux de tête, étourdissements, souffle court). Toutefois, bien souvent, l'hypertension ne s'accompagne d'aucun symptôme. C'est la raison pour laquelle nous la surnommons « le tueur silencieux ». Si vous recevez un diagnostic d'hypertension, vous pourrez étudier les moyens qui s'offrent à vous pour la réduire.

Que puis-je faire pour réduire ma tension artérielle?

Il existe différentes mesures à prendre pour vous aider à obtenir une tension artérielle idéale. Tout d'abord, vous pouvez apporter des changements à votre alimentation. Vous pouvez commencer à surveiller votre consommation de sel (faites attention à la restauration rapide et aux aliments transformés) et adopter une alimentation riche en légumes. Vous pouvez aussi ajouter à votre alimentation des aliments riches en potassium (bananes, agrumes, avocats, patates douces et épinards). Autre recommandation : limitez votre consommation d'alcool. En règle générale, les femmes ne devraient pas boire plus d'un verre par jour, et les hommes, pas plus de deux. D'autres changements importants au mode de vie peuvent faire une différence dans la tension artérielle, notamment l'abandon du tabac et la pratique d'activité physique à intensité modérée pendant au moins 30 minutes, de cinq à sept jours par semaine.

J'ai apporté des changements à mon mode de vie, mais ma tension artérielle n'a pas changé. Que devrais-je faire maintenant?

Ne vous découragez pas; bien des personnes se retrouvent dans votre situation, car avec l'âge, notre tension artérielle a tendance à augmenter, qui que nous soyons. Il est possible que vous ayez besoin de médicaments. Discutez-en avec votre médecin afin de trouver le médicament qui vous convient.

Je prends des médicaments. Que devrais-je faire maintenant?

Trouver le médicament qui vous convient peut prendre un certain temps. Vous pourriez devoir faire quelques essais et erreurs avant d'y arriver. Ce qui compte, c'est de surveiller votre tension artérielle et votre état général. Il est important de vous assurer que vos médicaments ne réduisent pas trop votre TA. Vous vous en rendrez compte si vous vous levez rapidement et que vous avez des étourdissements ou vous sentez faible. Votre médecin veillera à faire diminuer les chances que ces symptômes se produisent en vous prescrivant une faible dose de médicament pour commencer et en l'augmentant tranquillement. N'oubliez pas : si vous commencez à sentir que votre tension artérielle est basse, mentionnez-le à votre médecin. C'est le genre de chose que votre médecin veut savoir!

Bref, il faut porter attention à sa tension artérielle.

C'est beaucoup d'information à assimiler, voici donc les principaux points à retenir :

Changez votre mode de vie! Cliquez sur les liens suivants pour en savoir plus.

Sachez quelle est votre tension artérielle cible.

  • Maladie du cœur ou maladie rénale chronique : 120/xx (la pression diastolique, soit le second nombre, n'est pas aussi important dans ce cas-ci)
  • Diabète : 130/80
  • À risque faible ou modéré de maladie cardiaque : 140/90

Mythes réfutés :

Mythe 1 : « L'hypertension est courante dans ma famille, donc je n'y peux rien. » Cet énoncé contient une part de vérité. Si des membres de votre famille rapprochée souffrent d'hypertension, vous courez un plus grand risque d'en souffrir. Toutefois, la plupart des cas d'hypertension sontmultifactoriels, c'est-à-dire qu'ils sont influencés par plusieurs facteurs (tabagisme, alimentation, niveau d'activité physique). Ainsi, l'adoption de changements à votre mode de vie pourrait être bénéfique.

Mythe 2 : « Je me sens bien, donc je n'ai pas à me soucier de l'hypertension. » C'est FAUX. La plupart du temps, l'hypertension artérielle ne s'accompagne d'aucun symptôme.

Mythe 3 : « Je n'ajoute pas de sel à mes repas, donc je contrôle bien ma consommation de sel. » C'est FAUX. Ne pas toucher à la salière est un pas dans la bonne direction, mais les aliments en conserve et les aliments transformés contiennent aussi beaucoup de sel à notre insu. Il est important de lire les étiquettes! Une autre bonne règle à observer : évitez les allées du milieu à l'épicerie.

 

Facebook Icon LinkedIn Icon Twitter Icon Icon Icon
Taille du texte: