Vous avez imprimé ou sauvegardé cette information de www.HorizonNB.ca, le site web du Réseau de santé Horizon.

Facebook Icon LinkedIn Icon Twitter Icon Icon Icon
Imprimer cette page

De la difficulté à dormir? Ce billet de blogue est pour vous.

MedStudentsBlog1

Kevin Russell, Natasha Larivée, Cameron Ashe et Matt Stewart, participants au programme d'externat longitudinal intégré (ELI), Dalhousie Medicine New Brunswick, Hôpital régional de Miramichi, Réseau de santé Horizon

Zzz… Zzz… Zzz.

Le sommeil est vital pour tout le monde. Mais combien de fois vous est-il arrivé d'avoir de la difficulté à vous endormir, à demeurer endormis ou à vous sentir reposés au réveil?

Aujourd'hui, nous allons décortiquer deux des plus importants problèmes en matière de sommeil : l'insomnie et l'apnée obstructive du sommeil (AOS).

Premièrement, le sommeil est beaucoup plus important pour la santé que nous le croyons. Un manque de sommeil réparateur peut conduire à un risque accru d'obésité et de maladie cardiovasculaire, à des dysfonctions du système immunitaire, au syndrome du côlon irritable et à une augmentation de la douleur chronique.

Quand une personne dort mal, elle peut en subir les répercussions dans sa vie quotidienne : son rendement au travail peut diminuer, ses niveaux de stress peuvent augmenter et elle pourrait même s'endormir au volant.

Êtes-vous maintenant convaincus que le sommeil est important? Si vous avez de la difficulté à dormir, vous devriez penser à en parler à votre médecin.

Apnée obstructive du sommeil (AOS)

L'AOS est un trouble du sommeil commun qui touche la respiration. Quand une personne souffre d'AOS, une partie de ses voies respiratoires supérieures s'affaissent à répétition durant son sommeil.

Ces personnes font beaucoup de bruit dans leur sommeil et ronflent fort. Parfois, il est même possible qu'elles grognent, suffoquent, perdent leur souffle ou aient l'air de ne plus respirer durant quelques secondes. Ces personnes l'ignorent peut-être, mais il suffit de demander à la personne avec qui elles partagent leur lit pour le savoir!

L'apnée du sommeil est plutôt fréquente : on dit que de 10 à 30 % des hommes et 10 % des femmes en Amérique du Nord devront composer avec l'apnée du sommeil au cours de leur vie. La plupart du temps, les gens qui souffrent d'apnée du sommeil remarquent qu'ils s'endorment en plein jour ou encore leur partenaire de lit se plaint du bruit qu'ils font.

Habituellement, quand un médecin soupçonne l'apnée du sommeil chez un patient, il l'envoie passer des tests où l'on mesure les niveaux d'oxygène et l'on enregistre la durée des interruptions de la respiration.

Le traitement de l'apnée du sommeil varie selon la gravité, mais souvent, il faut avoir recours à une machine pour garder les voies respiratoires ouvertes durant le sommeil. Cette machine est communément appelée « CPAP » (ventilation spontanée en pression positive continue). La plupart des gens ont besoin de quelques semaines avant de s'habituer à son utilisation, mais elle fonctionne très bien dans le traitement de l'apnée du sommeil.

Insomnie

L'insomnie est un problème dont les médecins de famille entendent parler presque au quotidien. En fait, au Canada, 1 personne sur 10 a déjà souffert d'insomnie. Elle peut être causée par toute une gamme de facteurs, notamment le stress et divers problèmes de santé.

L'insomnie se caractérise par la difficulté à s'endormir, à rester endormi ou à avoir un sommeil réparateur. Elle se produit lorsque l'horloge interne du corps est chambardée et que le sommeil devient inefficace.

Les gens qui souffrent d'insomnie peuvent passer des heures au lit sans trouver le sommeil ou encore se réveiller au beau milieu de la nuit et être incapables de s'endormir de nouveau.

Le sommeil peut être affecté par différents facteurs comme le stress, le décalage horaire et le travail. L'insomnie devient un problème de santé lorsqu'elle se manifeste durant 30 jours consécutifs.

Pour traiter l'insomnie, la meilleure chose à faire, c'est d'adopter une bonne routine du dodo. En gros, cette routine a pour but de veiller à ce que vous gardiez un bon horaire de sommeil, ce qui veut parfois dire que vous devrez vous lever et vous coucher à la même heure tous les jours, même les fins de semaine!

Il est également bon de faire de l'activité physique régulièrement, mais pas trop tard en soirée afin de ne pas trop stimuler votre métabolisme. Évitez de consommer de la caféine après le dîner et évitez aussi de boire de l'alcool, de fumer ou d'utiliser des écrans qui émettent de la lumière avant d'aller au lit. Un truc qui fonctionne bien : essayez de lire quelques pages d'un livre avant d'éteindre votre lampe de chevet.

Traiter l'insomnie à long terme à l'aide de somnifères n'est pas le scénario recommandé. Les médicaments les plus souvent prescrits pour les problèmes de sommeil sont ceux qui commencent par Z, comme la zopiclone et le zolpidem.

Ces médicaments favorisent bel et bien le sommeil à court terme, mais ils peuvent perdre de leur efficacité à long terme et présenter des effets secondaires négatifs, comme une sensation de somnolence accrue et des étourdissements. Ces effets secondaires sont encore plus inquiétants chez les patients âgés, car ils augmentent leur risque de chute. De plus, les somnifères tendent à faire empirer l'insomnie quand un patient cesse de les prendre. Ils peuvent être utiles pour traiter les problèmes d'insomnie à court terme durant une période d'environ 2 à 4 semaines, tout au plus.

Le meilleur traitement pour l'insomnie est une thérapie appelée « thérapie du sommeil », ou CBT-i. Cette forme de thérapie, qui dure un mois, a pour but de réapprendre au corps à obtenir le sommeil le plus réparateur qui soit.

La clé avec cette thérapie, ce n'est pas la quantité de sommeil, mais bien la qualité. Les participants commencent par fixer une heure à laquelle ils peuvent se lever tous les jours. Ensuite, ils peuvent rester debout un peu plus tard et réduire la période de temps passé au lit. Ils se rendront alors compte qu'ils trouveront le sommeil plus rapidement et resteront endormis plus longtemps. Au fil du mois, la durée de leur sommeil sera graduellement prolongée jusqu'à ce qu'ils trouvent le nombre d'heures de sommeil par nuit qui leur convient.

Si vous souffrez d'insomnie, demandez à votre médecin s'il peut vous obtenir une consultation avec un spécialiste ou un professionnel de la santé qui connaît bien la thérapie CBT-i.

Voici cinq moyens faciles de traiter l'insomnie :

Couchez-vous à la même heure tous les soirs pendant une semaine. Aller au lit et se réveiller à la même heure jour après jour malgré votre horaire est une bonne façon d'essayer de remettre son horloge biologique à l'heure. Il est difficile pour les personnes qui travaillent de jour et de nuit et pour celles qui aiment paresser au lit la fin de semaine d'avoir un horaire de dodo régulier.

Ne restez pas au lit plus de 30 minutes à compter les moutons. Si vous ne faites que tourner et vous retourner, levez-vous après 30 minutes, promenez-vous un peu chez vous et retournez vous coucher après cinq minutes. Votre corps aura ainsi une meilleure chance de trouver un sommeil réparateur.

La chambre à coucher, c'est fait pour dormir! Essayez de vous débarrasser de mauvaises habitudes que vous pourriez avoir adoptées au fil du temps, comme manger, regarder la télé ou utiliser des appareils électroniques au lit.

Allez faire une promenade ou de l'activité physique trois fois par semaine. N'oubliez pas qu'il est préférable de faire ces activités 4 heures avant l'heure du coucher.

Essayez la mélatonine. La mélatonine est une hormone naturelle produite par le corps. Elle peut être achetée sans ordonnance à la pharmacie et peut aider le corps à se remettre à neuf. La formule à action prolongée est la meilleure.

 

 

 

Facebook Icon LinkedIn Icon Twitter Icon Icon Icon
Taille du texte: