Vous avez imprimé ou sauvegardé cette information de www.HorizonNB.ca, le site web du Réseau de santé Horizon.

Facebook Icon LinkedIn Icon Twitter Icon Icon Icon
Imprimer cette page

La rentrée en temps de pandémie de COVID-19 : conseils d’une travailleuse sociale d’Horizon pour aider votre enfant d’âge scolaire à gérer son stress et son anxiété

La rentrée est à nos portes et il n'y a pas à dire, elle sera différente des rentrées précédentes. Voilà déjà cinq mois que les élèves n'ont pas mis le pied à l'école, et bien des règles ont été mises en œuvre en prévision de la prochaine année scolaire pour assurer la sécurité de tout le monde. Il se peut que ces changements soient source de stress, d'anxiété et d'inquiétudes pour les enfants, les parents, les beaux-parents et les tuteurs.

Carly Furlong, une travailleuse sociale d'Horizon qui travaille avec l'Équipe enfants-jeunes de la Prestation des services intégrés (PSI) dans la région de Moncton, vous offre quelques conseils pour vous aider à mieux préparer les enfants d'âge scolaire de votre entourage à la rentrée.

Back to School Social Workers

COMMENT PUIS-JE AIDER MON ENFANT QUI S'INQUIÈTE DE SON RETOUR À L'ÉCOLE?

Normalisez les sentiments de votre enfant

Faites-lui savoir qu'il n'est pas seul. Élèves de tous les âges, enseignants, conducteurs d'autobus et directeurs : personne n'échappe aux différences que présente la nouvelle année scolaire. La situation est nouvelle pour tout le monde, et tout le monde aura des inquiétudes à gérer et des changements à apporter. Il est tout à fait normal de se sentir déboussolé!

Réponses à lui donner :« Je suis certaine que beaucoup d'autres enfants se sentent comme toi » ou « Je me sentirais comme ça moi aussi à ta place » ou « C'est normal de se sentir comme ça dans les circonstances ».

Validez les sentiments de votre enfant

Vous reconnaissez ses sentiments, lui dites qu'il est normal de vivre de tels sentiments et qu'ils sont fondés. Ses sentiments ne sont pas catégorisés comme bons ou mauvais; ils sont simplement importants. Vous pouvez aider votre enfant en l'écoutant, en lui offrant du soutien et en l'interrogeant périodiquement au sujet de ses sentiments.

Réponses à lui donner :« Je comprends pourquoi tu es frustré », « Je comprends que c'est frustrant que ton amie ne soit pas dans la même bulle de classe que toi », « Je trouve que tu as l'air inquiet » ou « C'est normal que tu te sentes nerveuse ».

Puisque ces sentiments sont fondés, vous voulez aider votre enfant. Demandez à votre enfant ce que vous pouvez faire pour l'aider. Mais n'oubliez pas : même si vous avez envie de tout arranger en tant que parent, il ne faut pas tenter de changer les sentiments de ses enfants. Ils doivent simplement les vivre.

Se concentrer sur les choses qu'on peut contrôler

Les élèves n'auront pratiquement aucun contrôle sur le déroulement de leur année scolaire. À la maison, il serait donc favorable de multiplier les occasions pour votre enfant de faire des choix. Lui permettre de choisir le contenu de sa boîte à lunch ou les vêtements du lendemain pourrait lui procurer un grand réconfort.

Toutefois, si vous offrez davantage de choix à l'enfant, en tant que parent ou aidant naturel, vous devrez vous préparer à faire preuve d'une plus grande souplesse et à avoir moins souvent le dernier mot.

Par exemple, les élèves ne pourront peut-être pas contrôler l'heure à laquelle l'autobus passera les prendre, mais ils pourront choisir d'aller au lit plus tôt afin d'être plus reposés lorsque le réveille-matin sonnera. Ils n'auront peut-être pas leur mot à dire sur la composition de leur classe, mais ils pourront choisir à quelle fréquence ils feront des séances de discussion vidéo avec leurs amis après l'école.

QUELLES TECHNIQUES PUIS-JE METTRE À L'ESSAI POUR AIDER MON ENFANT À MIEUX GÉRER SON STRESS?

Back to School Social Worker 2

Le stress fait partie de la vie quotidienne. Il nous motive à apporter des changements et à résoudre des problèmes. Cependant, il arrive que le stress s'accompagne de symptômes négatifs, et ce sont ces derniers que nous voulons mieux gérer.

Voici plusieurs façons dont vous pouvez favoriser la gestion du stress chez votre enfant :

  • Parlez avec votre enfant des problèmes qui surviennent, même si vous savez qu'il n'existe pas de solution concrète. Discuter du stress et des émotions vécues aide à calmer les tensions.
  • Aidez votre enfant à prioriser ses inquiétudes. Donnez plus de place aux plus grandes inquiétudes et n'accordez pas trop d'importance aux petites inquiétudes. Il est préférable de s'attarder aux sources de stress plus importantes.
  • Misez sur les comportements sains de base. Vous pouvez contrer les effets négatifs du stress en mettant toutes les chances de votre côté en ce qui a trait au sommeil, à la nutrition, à l'activité physique et au temps de loisir.
  • Aidez votre enfant à trouver l'équilibre dans son emploi du temps. Pour son mieux-être, il est préférable de trouver l'équilibre entre l'école, la famille, le temps seul et la vie sociale. Il ne faut pas que l'une de ces quatre composantes soit trop dominante.
  • Montrez l'exemple dans la gestion du stress. La meilleure façon de favoriser l'adoption d'un comportement chez votre enfant est de l'adopter vous-même. Il est irréaliste de penser qu'un enfant pourra mettre en pratique les notions de gestion du stress si l'adulte avec qui il vit est incapable de le faire.

Nous espérons que ces conseils faciliteront le retour en classe et vous aideront à mieux gérer le stress et l'anxiété que la rentrée occasionne chez votre enfant.

Bonne chance à tous les parents, beaux-parents et tuteurs qui préparent leur famille pour la rentrée scolaire! Ça va bien aller!