Vous avez imprimé ou sauvegardé cette information de www.HorizonNB.ca, le site web du Réseau de santé Horizon.

Facebook Icon LinkedIn Icon Twitter Icon Icon Icon
Imprimer cette page

En vélo de montagne ou en raquettes, Rogersville s’amuse dehors

À l'été 2019, un groupe de jeunes engagés du village de Rogersville ont aménagé un sentier de vélo de montagne dans leur municipalité. Maintenant, grâce à un groupe de bénévoles au grand cœur, le sentier peut aussi être fréquenté l'hiver pour la marche en raquettes.

Photo4

L'Évaluation des besoins de la collectivité en matière de santé (EBCS) qu'Horizon a réalisée dans la région a fait état de l'offre limitée d'activités récréatives pour les enfants et les jeunes dans la collectivité.

Une EBCS est une méthode d'évaluation reconnue qui permet de comprendre la santé et le mieux-être à l'échelle locale et communautaire. Ce type d'évaluation fait ressortir les forces, les atouts et les besoins d'une collectivité donnée afin de définir les priorités dont il faut tenir compte pour améliorer l'état de santé et le mieux-être de la population.

À l'été 2019, la collectivité a répondu à l'appel à l'action et c'est ainsi que le sentier de vélo de montagne Kevin Pitre a été aménagé. Pour en savoir plus au sujet du sentier et de la participation d'Horizon dans ce projet, lisez le billet qu'a rédigé Kate Doyle, agente de développement communautaire pour la région de Moncton du Réseau de santé Horizon.

Photo5

Angèle McCaie, directrice générale du Village de Rogersville, a indiqué qu'un groupe de bénévoles de la collectivité allait veiller à ce que la population puisse profiter du sentier tout l'hiver.

« Nous n'avons pas de dameuse, mais nous avons des bénévoles extraordinaires qui vont aller taper le sentier après chaque chute de neige », explique-t-elle. « Tout le monde est invité à aller se promener dans le sentier, que ce soit en raquettes ou en fatbike. »

Photo2

On appelle « fatbikes » les vélos aux pneus surdimensionnés conçus pour rouler sur des surfaces instables comme le sable, la boue et, bien sûr, la neige.

Maxine Caissie, infirmière immatriculée et coordonnatrice du Centre de santé de Rogersville du Réseau de santé Horizon, a indiqué que depuis le début des travaux d'aménagement du sentier, en juillet, le sentier a été prolongé d'environ trois kilomètres.

« Les jeunes du village sont fantastiques. Ils sont engagés et ils adorent le sentier. Ils ont du plaisir à l'aménager et à l'entretenir », explique-t-elle. « S'ils ont autant de plaisir, c'est parce que ce sentier est le leur. Ils en sont fiers et c'est beau de les voir aller. »

Jean Daigle, vice-président aux affaires communautaires au Réseau de santé Horizon, croit que ces adolescents servent d'exemple pour les plus jeunes.

« Ils montrent aux enfants plus jeunes que c'est amusant d'être dehors et de bouger », explique-t-il. « De plus, aller travailler dans le sentier une fois la journée d'école terminée est un bon moyen pour ces jeunes de rester actifs et en santé. »

Photo1

L'aménagement du sentier a été rendu possible grâce à la contribution financière de la Direction des sports et des loisirs du ministère du Tourisme, du Patrimoine et de la Culture ainsi que du fonds d'innovation communautaire d'Horizon, un nouveau fonds commun provenant du Service de promotion de la santé de la population et de gestion des maladies chroniques du Réseau de santé Horizon.

On trouve environ à mi-chemin dans le sentier un endroit plus élevé où un banc a été installé afin d'admirer le paysage.

Photo6

« Mon mari et mes enfants ont fabriqué ce banc à l'aide de morceaux de bois récupérés après le cours de menuiserie qu'ils ont donné l'été dernier », précise Angèle. « Quand on prend place sur le banc, on voit très bien la forêt et le marais. C'est superbe. »

Maxine espère que la municipalité invitera Justin Truelove, professionnel en aménagement de sentiers de l'International Mountain Bike Association, à revenir voir les progrès réalisés depuis son passage.

« Justin a passé cinq jours ici en juillet dernier et il a enseigné aux jeunes les rudiments de l'aménagement des sentiers tout en les encourageant à continuer le travail », explique Maxine. « Ce serait formidable s'il pouvait revenir à Rogersville pour voir tout le travail que les jeunes ont fait depuis. »

Maxine souligne qu'il fait bon vivre à Rogersville et qu'il est beau de voir les membres de la collectivité s'entraider et se soutenir.

« Notre village est situé un peu trop loin de Miramichi et de Moncton pour que nous puissions utiliser facilement les sentiers de ces régions, c'est pourquoi nous avons décidé d'aménager nos propres sentiers », indique Maxine. « Nous collaborons avec différentes organisations et tout tombe en place naturellement. »

Le sentier, qui est situé derrière l'édifice municipal, a été inauguré officiellement en octobre 2019 à l'occasion d'une cérémonie à laquelle toute la collectivité a été invitée.

« Nous avons organisé une belle cérémonie à la mémoire de Kevin et à la fin, tout le monde s'est félicité en se tapant dans les mains et en se serrant dans les bras, comme Kevin aimait le faire », souligne Maxine.

Photo3

Kevin, un jeune Rogersvillois apprécié de tous, est décédé en juin 2019 à l'âge de 29 ans. Les jeunes qui ont travaillé à l'aménagement du sentier ont décidé de le nommer en l'honneur de Kevin parce qu'ils étaient unanimes : Kevin aurait adoré ce sentier.

 

Taille du texte: