Vous avez imprimé ou sauvegardé cette information de www.HorizonNB.ca, le site web du Réseau de santé Horizon.

Facebook Icon LinkedIn Icon Twitter Icon Icon Icon
Imprimer cette page

Centre du sommeil

Communiquez avec nous : 506-648-6178

Qu'est-ce que le Centre du sommeil?

Le Centre du sommeil est situé à l' Hôpital régional de Saint John du Réseau de santé Horizon. Le personnel du Centre du sommeil pose des diagnostics liés aux troubles du sommeil et à leur incidence médicale et psychiatrique sur la personne. De plus, le personnel établit des stratégies de gestion et de traitement appropriées pour les troubles du sommeil.

Doté de trois lits, le laboratoire de sommeil ultramoderne a la capacité de diagnostic nécessaire pour étudier tous les troubles du sommeil. Les patients doivent être aiguillés au centre, où ils sont évalués pour divers troubles du sommeil, notamment l'apnée obstructive du sommeil, la narcolepsie et cataplexie, les mouvements involontaires des membres, l'épilepsie nocturne, etc.

Ce que je dois savoir :

Seuls les médecins et les infirmières et infirmiers praticiens peuvent aiguiller les patients au Centre du sommeil.

Au Centre, on pose le diagnostic et on effectue le traitement pertinent, après quoi on renvoie le patient aux soins du médecin traitant ou de l'infirmière praticienne ou de l'infirmier praticien.

Services d'évaluation et de diagnostic : Le Centre du sommeil fonctionne comme un service de consultation pour les patients. Les patients aiguillés sont triés selon les renseignements fournis.

Le centre offre des services techniques de diagnostic et de traitement, notamment l'enregistrement de l'EEG de sommeil pendant la nuit, la surveillance de la fonction respiratoire et du mouvement nocturnes, et les tests de latence du sommeil durant la journée.

Programme de traitement des troubles du sommeil pour patients en consultation externe : Ce service s'adresse aux patients chez lesquels une apnée du sommeil est suspectée. Une fois aiguillés, les patients se rendent au Centre du sommeil où ils reçoivent un appareil de surveillance respiratoire à utiliser la nuit chez eux; le lendemain, ils rapportent l'appareil au centre. Les données enregistrées peuvent servir à établir un diagnostic des troubles respiratoires du sommeil.

À quoi s'attendre en arrivant au Centre du sommeil

Mise à jour au sujet de la COVID-19 : N'oubliez pas d'apporter votre masque au rendez-vous. À l'entrée de l'établissement, on vous posera des questions concernant vos déplacements et vos symptômes, et on vous demandera de vous laver les mains. Cliquez ici pour consulter les directives ou les restrictions supplémentaires en place. Nous vous remercions de votre collaboration en veillant à la protection de la santé et de la sécurité de nos patients, de nos clients, de notre personnel, de nos médecins et de nos collectivités.


Guide du patient dans le cadre des études sur le sommeil

Au cours des 25 dernières années, la prise de conscience des troubles du sommeil a connu un essor considérable. Il en résulte une demande accrue d'études sur le sommeil.

Les raisons pour lesquelles les patients sont aiguillés vers le Centre du sommeil sont nombreuses. Certains ont des difficultés à s'endormir ou à rester endormis, d'autres s'endorment au travail alors que d'autres encore sont somnambules, parlent ou ronflent dans leur sommeil ou sont excessivement agités la nuit. Parmi d'autres raisons, citons la difficulté à se concentrer ou les maux de tête matinaux au réveil. Si vous avez l'un ou l'autre de ces symptômes, votre médecin de famille ou votre infirmière praticienne ou infirmier praticien peut vous orienter vers le Centre du sommeil à des fins d'examen.

En termes techniques, une étude du sommeil s'appelle une « polysomnographie nocturne ». Ce mot est dérivé de trois mots grecs : « poly », qui signifie beaucoup, « somno », qui signifie sommeil et « graphie », qui signifie écrire.

Au cours d'une étude du sommeil, des capteurs spéciaux permettent de recueillir des données provenant de divers systèmes physiques pendant le sommeil. Il peut s'agir d'informations sur l'activité des ondes cérébrales, les niveaux d'oxygène, l'effort respiratoire, les rythmes cardiaques et le tonus musculaire.

Types d'études du sommeil

Il existe trois types d'études sur le sommeil.

  • Les études du sommeil de niveau un sont des études du sommeil complet.
  • Les études du sommeil de niveau deux sont généralement appelées « études à domicile » et reposent sur l'utilisation d'un moniteur portable.
  • Les études du sommeil de niveau trois reposent également sur l'utilisation d'un moniteur portable, mais l'appareil ne recueille que très peu de données sur l'effort respiratoire, le débit d'air, l'ECG (un électrocardiogramme pour surveiller les signaux électriques dans le cœur) et l'oxymétrie de pouls. Aucune donnée sur la structure de sommeil et d'éveil au cours de la nuit n'est recueillie dans le cadre des études de niveau trois.

Appareils utilisés pour les études du sommeil

Électroencéphalographie (EEG) : Des capteurs (également appelés « électrodes ») sont placés à la surface de la tête pour enregistrer l'activité des ondes cérébrales. Les données recueillies par ces capteurs permettent de distinguer l'état de sommeil de l'état d'éveil.

De plus, les structures spécifiques de sommeil permettent au personnel de déterminer le stade de sommeil du patient (p. ex. sommeil paradoxal ou stade de rêve; sommeil lent ou stade réparateur). Des données précieuses sont obtenues à la fois sur la quantité de sommeil pendant l'étude et sur la structure des divers stades de sommeil au cours de la nuit.

Électrooculographie (EOG) : Des électrodes placées près des coins extérieurs de l'œil captent les mouvements oculaires pendant le sommeil. Ces mouvements servent à identifier le sommeil paradoxal, à savoir le stade à mouvements oculaires rapides (MOR); ce stade de sommeil correspond à une période de rêve.

Électromyographie (EMG) : Des électrodes placées sur la peau au-dessus des muscles peuvent surveiller l'activité et les mouvements des muscles pendant le sommeil. L'activité enregistrée par l'EMG sert à déterminer le stade de sommeil paradoxal, soit le stade à mouvements oculaires rapides. Cette activité est également utilisée pour détecter les mouvements des jambes ou des bras pendant le sommeil ainsi que les mouvements de tout le corps.

Électrocardiographie (ECG) : Des électrodes placées sur la poitrine recueillent des données sur le rythme cardiaque du patient pendant la nuit.

Respiration et effort respiratoire ou surveillance respiratoire : Les thermistances et les canules nasales sont des capteurs spécialisés qui sont placés sous le nez ou un peu à l'intérieur des narines pour capter les changements de température (thermistances) ou de pression (canules nasales) au fur et à mesure que le patient inspire et expire. Les variations des signaux de débit servent à détecter tout problème respiratoire pendant la nuit. Des bandes respiratoires qui s'étirent et se contractent à chaque respiration sont placées autour de la poitrine et de l'abdomen afin de refléter l'effort respiratoire. Les variations de l'effort respiratoire permettent de détecter les problèmes respiratoires pendant la nuit.

Oxymétrie de pouls : Cet examen permet de déterminer la quantité d'oxygène circulant dans le sang à l'aide d'un petit capteur de lumière placé sur un doigt ou un orteil. Les interruptions de la respiration peuvent entraîner des modifications du niveau d'oxygène dans le sang. Ces changements servent également à détecter les problèmes respiratoires pendant la nuit.

Surveillance vidéo : Une caméra infrarouge peut être présente dans la chambre, ce qui permettra au technologue d'observer et de noter les changements de position du corps ainsi que les comportements inhabituels en matière de sommeil. De plus, la chambre peut être munie d'un système de surveillance sonore.

Capteur de ronflement : Un microphone ou un capteur de vibrations peut être placé près de la gorge du patient. Il faut compter 30 à 60 minutes pour la mise en place de tous les capteurs avant l'étude du sommeil.

Chaque patient a sa propre chambre. Les techniciens recueillent les données de l'étude du sommeil dans une salle de contrôle située à proximité. Si vous avez besoin d'aide pendant la nuit, le technicien est là pour vous aider. À partir d'environ 6 h, le technicien réveille le patient et retire les électrodes. Après avoir rempli un bref questionnaire, le patient peut se laver et partir.

Les résultats de l'étude du sommeil sont analysés et interprétés par des technologues et des médecins spécialisés et formés dans les troubles du sommeil. Le spécialiste qui interprète les résultats comprend que le sommeil en laboratoire peut différer du sommeil à domicile; malgré cette différence, il est généralement possible d'obtenir les données nécessaires pour mener à bien l'étude.

Les données issues de l'étude du sommeil sont résumées dans un rapport, après quoi un médecin examine le rapport et interprète les résultats. L'étude du sommeil présente des données recueillies sur plusieurs heures. Les résultats sont ensuite communiqués au médecin de famille ou à l'infirmière praticienne ou l'infirmier praticien du patient dans un délai de trois à quatre semaines.

Comment vous préparer à l'étude du sommeil

Voici des points généraux à prendre en considération :

  • Les siestes et la consommation d'alcool, de drogues récréatives ou de caféine peuvent compromettre le déroulement du test et nuire à l'exactitude des résultats.
  • Vous devez apporter votre carte d'assurance maladie valide du Nouveau-Brunswick.
  • Veuillez arriver à l'heure prévue pour l'étude. Comme la pose des capteurs prend du temps, vous ne pourrez pas arriver à votre heure de coucher habituelle.
  • Prenez une douche ou un bain avant de vous présenter pour l'étude. N'utilisez aucun produit capillaire, y compris des gels, des crèmes ou des vaporisateurs (évitez de porter ou d'apporter des produits parfumés, car l'établissement est désigné comme un milieu sans parfum). Évitez également d'utiliser une lotion pour la peau, du maquillage, du vernis à ongles ou des ongles en acrylique, puisque ces produits nuisent aux procédures. Les hommes qui ont l'habitude de se raser devraient le faire le soir précédant leur arrivée au laboratoire du sommeil. Les patients ayant déjà une barbe ou une moustache n'ont pas besoin de la raser.
  • Veuillez continuer à prendre tous vos médicaments comme d'habitude, sauf si on vous a demandé expressément d'arrêter un médicament avant votre étude. Apportez vos médicaments, car le Centre du sommeil n'a accès à aucun médicament.
  • On vous demandera de remplir un questionnaire avant et après l'étude du sommeil. Si vous avez besoin d'aide pour les remplir, veuillez amener un membre de votre famille ou un ami.
  • Si vous êtes diabétique ou si vous avez habituellement faim pendant la nuit, apportez une collation.
  • Apportez du matériel de lecture léger pour vous tenir occupé.
  • Il est possible que l'on vous demande de donner votre consentement écrit ou verbal aux interventions.

Que faire en cas de maladie? Au moment de faire votre réservation pour l'étude du sommeil, nous vous donnerons des informations sur ce qu'il faut faire en cas de maladie. Si vous êtes dans l'incertitude quant à savoir si vous devez vous rendre au Centre du sommeil, veuillez appeler le bureau en composant le 506-648-6178. N'attendez pas à la dernière minute pour annuler un rendez-vous. Cette période a été spécialement réservée pour vous.

Nous espérons que vous aurez une expérience positive au Centre du sommeil.

L'évaluation et la gestion des troubles du sommeil peuvent améliorer considérablement la santé et la qualité de vie globales de la personne.

(Source : Société canadienne du sommeil)

Dépliants

Ressources sur l'insomnie

Service de counseling « Elements Counselling »
Ces services sont offerts par des psychologues qui traitent l'insomnie au moyen de la thérapie cognitivo-comportementale (TCC-1).
Lee Murphy Nobbs, B.Sc., B.Ed., M.Ed. (Couns. Psych.)
Conseiller-thérapeute agréé, RP, CCC
130, avenue Broadview, Saint John (N.-B.)  E2L 5C5
506-644-9856
www.facebook.com/elementscounselling
elementscounselling@mail.com

Sink Into Sleep: A Step-by-Step Workbook for Insomnia, parJudith R. Davidson (2013)
Écrit par une clinicienne et chercheuse d'expérience, cet ouvrage, qui repose sur des bases scientifiques, décrit, étape par étape, les techniques les plus efficaces pour vaincre l'insomnie et bénéficier d'un sommeil profond et réparateur, nuit après nuit. La Dre Judith Davidson, psychologue, présente la thérapie cognitivo-comportementale de l'insomnie (TCC-I) d'une manière accessible et encourageante. L'ouvrage contient aussi des chapitres très informatifs sur le sommeil des hommes et celui des femmes, le sommeil en lien avec divers troubles médicaux, avec l'anxiété ou la dépression, ainsi que des arguments pour et contre les somnifères. Visitez le site Web Sink Into Sleep dès aujourd'hui.

Programme « Sleep Therapeutics »
Ce programme de thérapie cognitivo-comportementale en ligne d'une durée de six semaines peut être acheté auprès d'une des nombreuses cliniques d'Atlantic Sleep Therapeutics.
855-753-3761
www.SleepTherapeutics.ca

Clinique d'insomnie HALEO
Cette clinique propose une thérapie par vidéoconférence, un programme de cinq semaines et une application personnalisée de gestion du sommeil. Répondez au questionnaire en ligne pour déterminer si vous remplissez les critères d'admissibilité.
https://www.haleo.ca/fr/ssq/
consultation@haleo.ca

Établissements et programmes offrant ce service :
Taille du texte:

Liens utiles