Vous avez imprimé ou sauvegardé cette information de www.HorizonNB.ca, le site web du Réseau de santé Horizon.

Facebook Icon LinkedIn Icon Twitter Icon Icon Icon
Imprimer cette page

Âge scolaire

Ceci est une phase de croissance rapide aussi bien du côté physique que développemental.  Les jeunes dans ce groupe d'âge ont toujours besoin de surveillance.  C'est aussi une période d'apprentissage rapide.  Il est donc important que les adultes donnent de bons exemples en agissant de façon sécuritaire.  Les adultes doivent donner le bon exemple en portant leurs casques protecteurs lorsqu'ils font de la bicyclette, conduisent des véhicules tout terrain ou des motocyclettes, en bouclant leurs ceintures de sécurité, en agissant de façon sécuritaire autour d'un feu en plein air et en portant l'équipement approprié pour faire des activités comme le canoë-kayak.  Les enfants apprennent de ce qu'ils voient. 

Piéton 

  • Il est recommandé que les enfants de moins de 10 ans soient accompagnés d'une personne plus âgée et responsable au moment de traverser une rue ou une route.
  • Le développement de l'enfant a un effet sur sa capacité de voir la circulation de façon sécuritaire.  Les jeunes enfants ont tendance à se concentrer sur une chose à la fois et il est facile de les distraire.
  • Les enfants de moins de 10 ans sont moins en mesure de déterminer la direction du trafic et de décider s'il y a suffisamment de temps pour traverser la route en toute sécurité.
  • Les parents devraient enseigner et expliquer la sécurité des piétons à leurs enfants dès qu'ils commencent à marcher à l'extérieur avec eux.
  • Lorsqu'il n'y a pas de trottoir, tous les piétons devraient marcher à la file indienne en faisant face au trafic (du côté gauche de la route).
  • En soirée et durant la nuit, il est très important de porter des vêtements de couleurs pâles avec des réflecteurs.  C'est aussi une bonne idée d'apporter une lampe de poche.
  • À des vitesses supérieures à 30 ou 40 kilomètres à l'heure, conducteurs et piétons ont tendance à mal mesurer le temps requis pour arrêter ou pour traverser la route de façon sécuritaire.  Les conducteurs sont portés à sous-estimer leur vitesse.

Cyclisme

Il peut être très amusant de conduire une bicyclette et cela peut s'avérer un bon exercice pour votre enfant.  Mais la connaissance de certains faits vous permettra d'aider votre enfant à agir en toute sécurité. 

Le saviez-vous ?

Votre crâne mesure environ un centimètre d'épaisseur. 

  • Votre crâne peut se briser s'il subit un choc à une vitesse de sept à 10 km/h.  Les enfants conduisent des bicyclettes à des vitesses moyennes variant entre 11 et 16 km/h.
  • Les blessures les plus sérieuses et les mortalités chez les jeunes cyclistes surviennent lors de collisions avec un véhicule.

Protéger votre tête 

  • Les blessures à la tête n'ont pas de limite d'âge.  Portez un casque.
  • Les enfants et les adolescents sont plus susceptibles de porter un casque quand ils voient les adultes en porter un.
  • Un casque bien à sa taille aide à protéger votre tête.  Les casques absorbent l'impact lors d'un accident ou d'une chute, ce qui contribue à réduire de 85% les dangers de blessures sérieuses à la tête et de 88% au cerveau.

  Prêt pour la route ? 

  • Les adultes pensent trop souvent que les enfants comprennent comment le trafic fonctionne et ce que les enseignes disent.  Ce n'est pas nécessairement toujours le cas.
  • Le cerveau d'un enfant ne peut gérer cet ensemble d'habilités physiques et intellectuelles avant que l'enfant atteigne l'âge de 10 ans.
  • La pratique et l'expérience, ajoutées à la surveillance d'un adulte, contribuent à faire en sorte que vos enfants se souviennent de ce qu'ils apprennent.
  • Le stage développemental de l'enfant a tendance à les rendre plus susceptibles à subir des blessures.  Les enfants âgés de cinq à neuf ans n'ont pas des capacités de jugement leur permettant de faire du vélo sur les routes de façon sécuritaire sans la surveillance des parents.
  • Conduire une bicyclette près d'un véhicule requière un ensemble de compétences complexes, comme garder parallèlement l'équilibre de sa bicyclette, faire de la signalisation et porter attention aux véhicules. Les enfants acquièrent graduellement ces compétences entre l'âge de 10 à 14 ans.

Choses à considérer

Est-ce que votre enfant est à l'aise en faisant les choses suivantes lorsqu'il conduit une bicyclette : 

  • Jeter un coup d'oeil par-dessus son épaule lorsqu'il ou qu'elle circule en ligne droite.
  • Freiner rapidement et avec confiance pour s'arrêter à un endroit déterminer à l'avance.
  • Conduire d'une seule main pendant qu'il ou qu'elle donne des signaux manuels clairs.

Est-ce que votre enfant démontre qu'il a les compétences suivantes : 

  • La capacité d'évaluer la vitesse des autres véhicules.
  • Distingue la droite et la gauche.
  • La capacité de se concentrer sur une fonction et d'éviter les distractions.
  • Verrouiller lui-même ou elle-même sa bicyclette.

Est-ce que votre enfant comprend les règlements routiers comme : 

  • Ce que signifie céder le passage et à quels endroits on s'attend qu'il ou qu'elle le fera.
  • Ce que signifie « droit de passage ».
  • La signification des panneaux routiers et où les trouver.
  • Est-ce que votre enfant portera un casque de sa propre initiative ?

Les casques protecteurs doivent être certifiés CSA, CPSC ou Snell et doivent être à leur taille.  Le port du casque protecteur par TOUS les cyclistes est prescrit par la loi au Nouveau-Brunswick.

Cette information a été adaptée du site de la Ville d'Ottawa.

Adapté du rapport Blessures accidentelles chez les enfants et les adolescents en Atlantique -1995-2004
SécuriJeunes Canada

Ceintures de sécurité

Si vous pensez que votre enfant de cinq à neuf ans est prêt pour le port d'une simple ceinture de sécurité, repensez-y.

  • Les sièges d'appoint offrent 59% plus de protection que les simples ceintures de sécurité.
  • L'endroit le plus sécuritaire dans un véhicule pour un enfant de moins de 12 ans est le siège arrière.
  • Au Nouveau-Brunswick, les enfants de moins de neuf ans doivent être assis dans des sièges d'appoint jusqu'à ce qu'ils atteignent un poids de 36 kilogrammes (79 livres), ou une hauteur de 145 centimètres (quatre pieds 9 pouces).

Noyade 

  • Les enfants de cinq à 14 ans risquent la noyade parce qu'ils, ou leurs parents/gardiens, surestiment leurs capacités, sous-estiment la profondeur de l'eau ou la force du courant, ou veulent relever le défi d'un ami.
  • Portez des gilets de sauvetage dans les embarcations.  Environ 90% des plaisanciers qui se sont noyés au Canada ne portaient pas de gilets de sauvetage.
  • Choisissez un gilet de sauvetage répondant aux exigences de votre poids et boucler les sangles.
  • Enseigner aux enfants comment nager est une bonne chose, mais cela ne signifie pas qu'ils n'ont pas besoin de surveillance.

VTT, véhicules hors route (VHR) et motoneiges 

  • On ne devrait pas permettre aux enfants de moins de 16 ans de monter sur des VTTs, VHRs ou des motoneiges.
  • Ces véhicules requièrent les compétences et le jugement d'un adulte.  Les enfants et les adolescents n'ont pas les connaissances, le développement physique et intellectuel, ni les compétences motorisées pour conduire ces véhicules en toute sécurité.
  • Aucune preuve n'a été faite qu'une simple formation servira à réduire les dangers de blessures.

La ferme

Les enfants qui vivent sur une ferme sont exposés à des blessures particulières.  Ils vivent et jouent dans un milieu où circulent des machineries lourdes, d'immenses véhicules et de gros animaux.  Une surveillance appropriée est nécessaire pour assurer la sécurité des enfants sur la ferme.

Selon le rapport des blessures en milieu agricole au Canada de 2007 :

  • Six pour cent de toutes les blessures mortelles en milieu agricole chez les enfants et les adolescents étaient liées à des machines agricoles.
  • Un tracteur est en cause dans près de 50% des décès liés à une machine.
  • Les blessures liées aux animaux constituent la cause principale de blessures chez les enfants de 10 à 14 ans.
  • Les chutes à partir d'un niveau élevé (d'habitude depuis un grenier à foin) constituent la cause principale de blessures nécessitant une hospitalisation chez les enfants de cinq à neuf ans.
  • Chez les adolescents de 15 à 19 ans, les empêtrements accidentels dans de la machinerie constituent la cause principale de blessures, et 20% ont entraîné une amputation permanente d'un membre résultant en une invalidation.

Chemin de fer

Le saviez-vous ?

  • Il y a 73 047 kilomètres de voie ferrée au Canada.
  • Il y a environ 55 000 passages à niveau publics et privés pour piétons ou pour véhicules au Canada.
  • Un train peut passer en moins de 20 secondes suivant le clignotement des lumières et l'abaissement de la barrière à un passage à niveau.
  • Les enfants doivent être renseignés sur la sécurité et les trains.
  • Les enfants doivent apprendre comment assurer leur sécurité près des trains et des voies ferrées.
  • Les enfants de moins de dix ans doivent être supervisés.
  • Les enfants ont tendance à avoir une compréhension limitée des situations potentiellement dangereuses.

Ce que les enfants devraient savoir au sujet de la sécurité ferroviaire

Il peut être tentant de prendre un raccourci. Si votre enfant doit traverser une voie ferrée sur son trajet entre l'école et la maison, il doit choisir l'endroit où il est le plus facile de traverser la voie ferrée au lieu de traverser à un passage à niveau.

Choses que tout enfant doit savoir pour assurer sa sécurité près des voies ferrées :

  • Traversez toujours les voies ferrées au passage à niveau.
  • Traversez au bon endroit et au bon moment. N'essayez pas de traverser la voie ferrée lorsque les feux clignotent et que la barrière est abaissée.
  • Obéissez aux signaux. Ne marchez jamais près d'une barrière fermée. Aux passages à niveau, les signaux à feux clignotants et les barrières s'activent 20 secondes seulement avant l'arrivée du train. Cela ne donne donc pas assez de temps pour traverser la voie ferrée.
  • Arrêtez, regardez et écoutez avant de traverser.
  • Un train ne peut pas s'arrêter aussi vite qu'une voiture. Un train ne peut pas dévier pour éviter une collision.
  • N'essayez jamais de battre de vitesse un train. Les trains sont plus près et bougent plus vite que vous ne le croyez. Un train de marchandises moyen de 150 wagons se déplace à une vitesse de 100 km/h.
  • Tenez-vous à cinq mètres (16 pieds) de la voie ferrée. Des objets peuvent tomber des trains.
  • Assurez-vous que les deux voies ferrées sont dégagées avant de traverser.
  • Traversez toujours la voie ferrée à pied avec votre vélo à côté de vous lorsqu'il est sécuritaire de traverser la voie ferrée. Les roues peuvent rester coincées dans la voie ferrée, et vous pourriez tomber de votre vélo.
  • Il est dangereux et illégal de jouer sur les voies ferrées et sur les ponts.

Adaptation de la section sur la sécurité du site du CN.