Vous avez imprimé ou sauvegardé cette information de www.HorizonNB.ca, le site web du Réseau de santé Horizon.

Facebook Icon LinkedIn Icon Twitter Icon Icon Icon
Imprimer cette page

Les jeunes conducteurs

Les accidents de la route sont la principale cause de décès et de blessures chez les adolescents et les jeunes adultes. Les facteurs qui influencent ces accidents sont :

  • Le manque d'expérience : il faut beaucoup de temps pour apprendre à bien conduire une voiture.
  • Les comportements à risque, y compris la vitesse, la consommation d'alcool et/ou de drogues, aucune utilisation de ceintures de sécurité et la pression des pairs
  • Les distractions causées par la présence d'autres adolescents dans la voiture, les téléphones cellulaires ou la musique forte
  • Les facultés affaiblies dues à l'utilisation de la marijuana ou d'autres drogues ou à la consommation d'alcool
  • Le dépassement de la limite de vitesse ou une conduite trop rapide pour les conditions routières.

L'apprentissage de la conduite automobile :

  • Apprenez les règles à l'intention des jeunes conducteurs du Nouveau-Brunswick.
  • Donnez le bon exemple en adoptant de bonnes habitudes de conduite automobile. Portez toujours votre ceinture de sécurité. Les adolescents saisissent mieux ce que vous leur montrez que ce que vous leur dites. 
  • Les nouveaux conducteurs peuvent devenir anxieux si leur fenêtre se recouvre soudainement de brouillard et qu'ils doivent allumer le dégivreur, ou ils ont peut-être besoin qu'on leur rappelle d'alterner entre les feux de route et les feux de croisement. Aidez-les à s'en souvenir.
  • Les adultes peuvent donner l'exemple en adoptant de bonnes habitudes de conduite et  en s'assurant de porter la ceinture de sécurité. Les adolescents apprennent plus en observant les adultes qu'en les écoutant. Soyez patient et positif. N'accablez pas votre ado de reproches.

 

Au Nouveau-Brunswick, les adolescents obtiennent  un Permis progressif de classe 7 (Niveaux I et II). 

Véhicules à moteur

Le saviez-vous…

  • qu'un plus grand nombre de personnes ont perdu la vie sur les routes du Canada au cours des 50 dernières années que lors des deux guerres mondiales?
  • que les collisions automobiles continuent d'être l'une des principales causes de décès par blessure et d'hospitalisation au Nouveau-Brunswick pour tous les groupes d'âges. Cependant, de 1998 à 2008, nous avons connu une réduction de 17% du taux de mortalité et de 24% des blessures graves au Canada. Pendant cette période, nous avons connu une augmentation de l'utilisation des ceintures de sécurité et des sièges d'auto pour enfants, l'amélioration du réseau routier et des coussins gonflables et l'augmentation des amendes pour l'excès de vitesse. Mais nous pouvons toujours faire mieux.
  • qu'en 2008, 53 personnes ont perdu la vie dans des collisions automobiles au Nouveau-Brunswick. Parmi ces personnes, 51% ne portaient pas de ceintures de sécurité (Statistiques sur les collisions de la route au Canada : 2008). Pour ce qui est des dix dernières années, le nombre de collisions mortelles influencées par l'alcool demeure au-delà de 35%. Les distractions jouent également un rôle important dans les collisions automobiles.

La sécurité routière est une responsabilité partagée. Nous devons tous faire notre part.

Ce que vous pouvez faire pour rendre la conduite plus sécuritaire : 

  • Portez toujours votre ceinture de sécurité. Veillez à ce que toutes les personnes dans votre automobile portent leur ceinture de sécurité.
  • Respectez les limites de vitesse. Réduisez votre vitesse lorsque les conditions météorologiques sont mauvaises.
  • Soyez prudent aux intersections, même lorsque vous avez le droit de passage. Si les feux de circulation ne fonctionnent pas, procédez comme vous le feriez à un arrêt à quatre sens.
  • Partagez le chemin avec les cyclistes, les piétons et les motocyclistes.
  • L'endroit le plus sûr pour les enfants de moins de 12 ans est sur le siège arrière.
  • L'alcool, les drogues et la fatigue peuvent influencer votre jugement lorsque vous conduisez. Conduisez toujours à jeun.
  • Limitez les distractions lorsque vous conduisez (tel manger, changer la musique, etc.) Restez concentré sur la conduite du véhicule.
  • Si vous devez utiliser votre cellulaire, trouvez un endroit sécuritaire pour vous arrêter, puis faites votre appel ou envoyez votre message texte.
  • Vérifiez l'air dans vos pneus une fois par mois.
  • Vérifiez l'usure de vos pneus ou toute déchirure ou craquelure, etc.
  • Évitez de recourir à la vitesse surmultipliée et d'utiliser le régulateur de vitesse automatique sur les surfaces glissantes.
  • Tous les enfants devraient s'asseoir sur un siège d'auto approprié (siège d'appoint / siège d'auto pour enfant, etc.).

Partager la route 

  • Évitez de dépasser les voitures de trop près ou de freiner subitement devant eux. Si vous ne pouvez pas voir le visage du conducteur dans votre rétroviseur extérieur, il ne peut vous voir non plus.
  • Avant de dépasser un véhicule, mettez votre signal de dépassement et ensuite, avancez rapidement. Soyez prêt à vous faire éclabousser sur des routes mouillées.
  • Évitez de conduire dans l'angle mort de l'autre véhicule.

La conduite en hiver 

  • Gardez toujours le réservoir d'essence au moins à moitié plein.
  • Faites l'appoint d'antigel, de liquide à transmission, de liquide de freins et de lave-glace, au besoin.
  • Il est fortement recommandé de poser quatre pneus d'hiver sur sa voiture.
  • Assurez-vous que la valve des pneus est munie d'un capuchon pour empêcher la neige et la glace de s'y infiltrer.
  • Habillez-vous convenablement. Portez des vêtements chauds.
  • Préparez-vous. Transportez une trousse de secours d'hiver comprenant de l'antigel et du lave-glace supplémentaires, une lampe de poche et des piles supplémentaires, des couvertures, une chandelle, des allumettes, des marqueurs ou des fusées de signalisation de détresse, une pelle à neige, des chapeaux et des mitaines supplémentaires, et des tablettes de chocolat ou des barres de céréales.
  • Renseignez-vous sur les conditions météorologiques et routières de la région avant de partir.
  • Si possible, prévenez quelqu'un de votre destination et de l'heure de votre arrivée.
  • Apportez une carte et soyez prêt à emprunter une autre route.
  • Équipez-vous d'un téléphone cellulaire.

Adapté du site Web de Transports Canada

Facebook Icon LinkedIn Icon Twitter Icon Icon Icon
Taille du texte:

Liens utiles