Vous avez imprimé ou sauvegardé cette information de www.HorizonNB.ca, le site web du Réseau de santé Horizon.

Facebook Icon LinkedIn Icon Twitter Icon Icon Icon
Imprimer cette page

Conduite automobile des aînés

Véhicules automobiles :

Les collisions automobiles continuent d'être l'une des principales causes de décès par blessure et d'hospitalisation au Nouveau-Brunswick pour tous les groupes d'âge.

Néanmoins, le nombre de conducteurs âgés continue d'augmenter chaque année à l'échelle nationale et provinciale au fur et à mesure que notre population vieillit. Selon le Conseil canadien de la sécurité, 50 % des Canadiens âgés de 65 ans et plus qui habitent une résidence privée conduisent un véhicule automobile.

Même si la sécurité au volant s'applique à tous les groupes d'âges, en vieillissant il faut prendre des précautions afin d'assurer notre sécurité et notre capacité de conduire le plus longtemps possible.

Le Conseil canadien de la sécurité signale que les conducteurs âgés ont un taux de collisions automobiles par conducteur inférieur à la moyenne. Cependant, les conducteurs de plus de 70 ans subissent un nombre élevé et disproportionné de collisions automobiles par kilomètre. Au Nouveau-Brunswick, les collisions de véhicules automobiles sont la deuxième cause d'hospitalisation pour blessures chez les aînés (les chutes sont la première cause).

L'âge seul ne peut pas déterminer la capacité d'une personne de conduire un véhicule automobile. En vieillissant, le corps change. Ces changements peuvent nuire à notre capacité de conduire. La plupart des conducteurs âgés sont prudents et veulent faire tout ce qu'ils peuvent pour assurer leur sécurité et leur indépendance.

Voici certaines étapes pour améliorer la sécurité de vos passagers ainsi que la vôtre :

  • Faites-vous examiner régulièrement - santé, vue et ouïe.
  • Portez vos lunettes et / ou vos prothèses auditives, au besoin.
  • Si vous commencez à prendre des médicaments, vérifiez auprès de votre fournisseur de soins de santé pour savoir s'ils peuvent nuire à votre capacité de conduire.
  • Maintenez votre véhicule en bon état de fonctionnement et veillez à la propreté du pare-brise.
  • Assurez-vous que les miroirs, l'appui-tête et le siège sont correctement ajustés pour que vous soyez à l'aise et en mesure de bien voir la route.
  • Si vous avez plus de difficulté à conduire la nuit, vous devriez peut-être changer vos heures de conduite.
  • Planifiez votre route durant les périodes au cours desquelles le trafic routier est plus léger, par exemple en milieu d'avant-midi ou d'après-midi.
  • Choisissez des routes où le trafic routier est généralement plus léger.
  • Planifiez votre route de façon à éviter les virages à gauche.
  • Participez à un cours de perfectionnement de la conduite.
Facebook Icon LinkedIn Icon Twitter Icon Icon Icon
Taille du texte:

Liens utiles