Vous avez imprimé ou sauvegardé cette information de www.HorizonNB.ca, le site web du Réseau de santé Horizon.

Facebook Icon LinkedIn Icon Twitter Icon Icon Icon
Imprimer cette page

Cliniques des troubles du mouvement, de neuromodulation et de thérapie par pompes à baclofène intrathécale (BIT)

Description générale du programme

Les personnes ayant des troubles du mouvement peuvent effectuer des mouvements involontaires, par exemple avoir des tremblements ou une posture anormale, éprouver des difficultés ambulatoires ou ressentir de la rigidité, en raison de leurs troubles neurologiques. Ces troubles, dont la maladie de Parkinson, le tremblement essentiel et la dystonie, varient de légers à sévères. La capacité de ces personnes à bien fonctionner et à vivre de façon autonome s'en trouve grandement affectée. Le traitement consiste à gérer les symptômes, à éduquer les gens et à encourager l'autogestion. 

Les clients ne peuvent accéder à la clinique des troubles du mouvement que par aiguillage seulement. Située à l'Hôpital régional de Saint John (HRSJ), la clinique accueille des patients depuis 2007. Les personnes dirigées se rendent à la clinique où ils sont traités par un neurologue ayant une sous‑spécialité en troubles du mouvement et une infirmière spécialisée en troubles du mouvement. Travaillant en collaboration avec nos collègues en neurologie, physiatrie et neurochirurgie, nous voulons que les clients reçoivent les meilleurs soins et les meilleurs traitements possibles. Notre méthode de gestion de cas en matière de soins vise à améliorer la qualité de vie et à accroître l'autonomie des personnes ayant des troubles du mouvement. 

La stimulation cérébrale profonde (SCP) est une technique chirurgicale utilisée chez les personnes atteintes de la maladie de Parkinson (MP), du tremblement essentiel (TE) ou de dystonie. La thérapie de SCP consiste à implanter une électrode dans le cerveau qui est reliée par une extension à un petit dispositif appelé neurostimulateur qui est implanté sous la peau de la poitrine ou de l'abdomen. Lorsqu'il est branché, il produit des impulsions électriques qui sont envoyées au cerveau pour faire disparaître ou diminuer les signaux électriques et les symptômes invalidants de la MP, du TE et de la dystonie. C'est une forme de neuromodulation. La chirurgie de SCP est réalisée à Halifax. Après l'implantation, l'infirmière spécialisée en troubles du mouvement, en collaboration avec le Dr Kuriakose, neurologue à la clinique de neuromodulation à l'Hôpital régional de Saint John, applique le programme de suivi et assure l'entretien. La chirurgie visant à remplacer la pile est effectuée par le service de neurochirurgie à l'HRSJ.

La clinique de thérapie par pompe à baclofène intrathécale (BIT) gère les soins aux personnes qui utilisent une pompe à BIT pour le traitement d'hypertonie spastique de modérée à sévère. Les soins comprennent le remplissage de la pompe à BIT et les ajustements du dosage. La pompe importe directement le baclofène dans le liquide entourant la moelle épinière au moyen d'un cathéter implanté par voie chirurgicale qui est branché à un dispositif d'injection implanté qui administre les quantités déterminées de baclofène directement dans l'espace intrathécal. Les personnes souffrant de paralysie cérébrale, d'un traumatisme médullaire, d'un AVC ou de la sclérose en plaques qui ont suivi un traitement par médicaments antispasmodiques par voie orale qui s'est avéré inefficace pourraient bénéficier de la thérapie par pompe à BIT. La pompe à BIT est implantée par notre équipe de neurochirurgie. Le remplissage et l'ajustement de la pompe sont effectués par l'infirmière spécialisée en troubles du mouvement, en collaboration avec le neurochirurgien.

Taille du texte: