Vous avez imprimé ou sauvegardé cette information de www.HorizonNB.ca, le site web du Réseau de santé Horizon.

Facebook Icon LinkedIn Icon Twitter Icon Icon Icon
Imprimer cette page

La santé du sein fait partie du mode de vie sain

Parlons de la santé du sein…

Avec la Dre Margot Burnell, oncologue médicale, Hôpital régional de Saint John

Margo Burnell 2016

En ce qui concerne la santé du sein, il est nécessaire de connaître à la fois les faits et son corps. Après tout, la santé du sein est une partie importante de la santé globale et du mieux-être.

Les femmes comme les hommes doivent toujours être conscients du tissu de leurs seins afin de s'assurer qu'il n'y a rien d'anormal dans la structure ou que rien n'a changé au fil du temps. Cela signifie qu'il faut examiner ses seins régulièrement et les faire examiner au moins une fois par année par un professionnel de la santé.

Les femmes âgées de 50 à 74 ans devraient subir un dépistage, qui comprend une mammographie, tous les deux ans de 50 à 74 ans. Et les patientes à risque élevé et celles qui ont une texture dense du sein devraient faire l'objet d'un dépistage à l'aide d'examens additionnels comme l'échographie, la tomosynthèse et l'IRM (imagerie par résonance magnétique).

Que faut-il faire pour assurer la santé optimale du sein au cours de sa vie? Les recommandations suivantes inspirées de celles de la Fondation canadienne pour le cancer du sein constituent un bon départ :

  • Maintenez un poids santé : L'augmentation du niveau d'énergie, l'amélioration du sentiment de bien-être ainsi que la réduction du risque du cancer du sein et d'autres maladies comptent parmi les bienfaits du maintien d'un poids santé.
  • Mangez bien : En adoptant une approche équilibrée en matière d'alimentation, vous pouvez aider à vous assurer de consommer suffisamment de nutriments adéquats pour rester en bonne santé et atteindre ou maintenir un poids santé. Il s'agit également d'un facteur clé dans la réduction de votre risque de cancer du sein.
  • BreastHealth1Faites de l'activité physique : Essayez de faire au moins 30 minutes d'activité physique par jour à raison de cinq jours par semaine ou environ 2,5 heures par semaine d'activité physique aérobique, d'intensité modérée à élevée.
  • Buvez moins d'alcool : Ce n'est pas le type d'alcool que vous buvez qui augmente le risque de cancer du sein, mais la quantité que vous buvez et la fréquence. Moins d'un verre par jour, c'est ce que l'on recommande pour diminuer votre risque de cancer du sein, si vous n'avez pas reçu de diagnostic de cette maladie.
  • Ne fumez pas : Si vous avez besoin d'une autre raison pour écraser, en voici une : les preuves montrent que tant l'usage du tabac que l'exposition à la fumée secondaire, parfois appelée tabagisme passif, peuvent augmenter votre risque de développer un cancer du sein, surtout chez les femmes non ménopausées. L'abandon du tabac réduit considérablement vos risques de cancer, de maladie du cœur, d'accident vasculaire cérébral et de maladie pulmonaire en plus d'offrir des avantages immédiats pour la santé.

Connaissez vos facteurs de risque

  • Prédisposition héréditaire familiale - Environ un cancer du sein sur 10 est lié à une prédisposition génétique.
  • La durée des fonctions ovariennes, l'âge d'apparition des premières règles, l'âge que l'on a à la naissance de son premier enfant et l'âge de l'apparition de la ménopause sont tous des facteurs qui influent sur le risque - l'apparition précoce des règles, la naissance d'un premier enfant à un âge avancé et la ménopause tardive étant des facteurs qui augmentent le risque de cancer du sein.
  • Les biopsies du sein antérieures montrant une hyperplasie atypique augmentent le risque de cancer du sein.
  • Les patientes qui ont subi une radiothérapie médicale des tissus du sein surtout à un âge plus jeune ont un risque plus grand.

Connaissez vos seins

BreastHealth2

Apprenez à connaître votre corps et les tissus de vos seins, et si vous remarquez quelque chose de différent qui vous préoccupe, consultez un professionnel de la santé.

Même si le dépistage du cancer du sein se fait jusqu'à l'âge de 74 ans, si vous êtes en santé et que vous êtes une personne aînée, on vous encourage fortement à subir un dépistage mammographique. Le risque ne cesse pas à 74 ans.

Pour obtenir plus d'information sur la mammographie et une liste des établissements d'Horizon qui offrent ce service, cliquez ici.

Facebook Icon LinkedIn Icon Twitter Icon Icon Icon
Taille du texte: