Vous avez imprimé ou sauvegardé cette information de www.HorizonNB.ca, le site web du Réseau de santé Horizon.

Facebook Icon LinkedIn Icon Twitter Icon Icon Icon
Imprimer cette page

Le Service d’urgence de L’Hôpital de Moncton veut réduire les temps d’attente

(MONCTON) Le 5 juillet 2016 - L'Hôpital de Moncton exhorte les patients qui présentent des symptômes non urgents à envisager d'autres options avant d'aller au Service d'urgence (SU). Dans les situations ne mettant pas la vie en danger, Horizon encourage les patients à consulter leur médecin de famille ou une clinique ouverte après les heures dans la localité ou à téléphoner à Télé-Soins (811) avant de recourir au SU.

Dans le cadre d'un sondage mené récemment auprès d'environ 300 patients de la salle d'attente du SU de L'Hôpital de Moncton, on leur a demandé la raison de leur visite. La plupart des patients étaient là parce qu'ils ne connaissaient pas les autres moyens de traitement, comme les cliniques ouvertes après les heures ou Télé-Soins 811.

Les pressions et les demandes croissantes pesant sur le SU de L'Hôpital de Moncton ont entraîné l'engorgement de l'hôpital et de longues périodes d'attente pour les patients qui présentent des symptômes non urgents ou qui n'ont pas besoin de soins immédiats destinés à leur sauver la vie. Souvent, les patients non urgents peuvent être traités plus rapidement par leur médecin de famille ou une clinique sans rendez-vous ou en appelant Télé-Soins.

« Notre personnel et nos médecins travaillent fort pour rencontrer et évaluer les patients le plus rapidement et le plus efficacement possible, a dit le Dr Serge Melanson, chef du personnel local de Moncton et de la région voisine. Mais certains cas non urgents pourraient devoir attendre des heures avant de consulter un fournisseur de soins de santé. »

L'Hôpital de Moncton compte parmi les centres de traumatologie les plus achalandés de la province et il accueille de nombreux patients aiguillés en vue de services spécialisés. La plupart du temps, L'Hôpital de Moncton tourne à plein régime, et tous les lits sont occupés.

Le SU de L'Hôpital de Moncton a mis en œuvre une initiative pour offrir d'autres options en matière de soins aux patients qui se présentent au SU avec des symptômes non urgents. Cette initiative, qui sera mise en œuvre à partir du 6 juillet, est axée sur le patient et la famille. Elle fait partie de la troisième priorité stratégique d'Horizon, qui vise à ce qu'Horizon, ses partenaires communautaires et ses cliniciens collaborent afin d'améliorer les soins primaires communautaires.

« Nous avons travaillé avec les cliniques de la région et Télé-Soins afin de trouver des solutions, a dit le Dr Melanson. Nous avons des objectifs communs et nous voulons que nos patients soient traités le plus rapidement possible. 

Lorsqu'un patient arrivera au SU, il sera évalué par une infirmière immatriculée qui déterminera s'il y a d'autres options en matière de soins comme le cabinet du médecin de famille du patient, les infirmières praticiennes ou une clinique ouverte après les heures. Si le patient accepte de voir un professionnel dans sa localité, un membre du personnel de l'hôpital lui fixera un rendez-vous. Les patients qui ne veulent pas profiter de cette possibilité pourront attendre de recevoir les soins nécessaires au SU.

Les patients qui présentent des symptômes non urgents devront attendre longtemps au SU, mais ceux dont la vie est menacée seront traités immédiatement. Le SU a un système de triage qui consiste à traiter en priorité les patients les plus malades et les plus vulnérables. Horizon demeure déterminé à donner les meilleurs soins possible à ses patients. 

-30 -

Renseignements

Stephanie Neilson-Levesque
Relations avec les médias
1-877-499-1899
Media@HorizonNB.ca  
www.HorizonNB.ca



Facebook Icon LinkedIn Icon Twitter Icon Icon Icon
Taille du texte: