Vous avez imprimé ou sauvegardé cette information de www.HorizonNB.ca, le site web du Réseau de santé Horizon.

Facebook Icon LinkedIn Icon Twitter Icon Icon Icon
Imprimer cette page

La semaine SécuriJeunes célèbre son 20e anniversaire


(NOUVEAU-BRUNSWICK) Le 2 juin 2016 - Cette année marque le 20e anniversaire de la semaine SécuriJeunes, une campagne nationale de sensibilisation publique qui vise à faire prendre conscience des blessures prévisibles et évitables chez les enfants. À travers le Canada, la semaine SécuriJeunes 2016 est célébrée du 30 mai au 5 juin 2016.

Ce que plusieurs ignorent c'est que les blessures évitables tuent plus d'enfants et de jeunes chaque année au Nouveau-Brunswick que toute autre maladie. Le Programme de traumatologies est aussi inquiet du nombre de blessures chez les individus de ce groupe d'âge même si que nous avons eu des améliorations considérables depuis les deux dernières décennies. Selon les données du Nouveau-Brunswick, le nombre d'enfants sous l'âge de 14 ans qui ont été admis dans le plus grand hôpital de soins tertiaires dus à de blessures graves a atteint 14 en moyenne par année durant la dernière décennie. Heureusement, ce nombre a diminué à une moyenne de moins que 5 enfants par année au début de cette décennie. Cependant, il y a aussi trop d'enfants qui meurent chaque année en raison de leurs blessures au Nouveau-Brunswick. Le Programme de traumatologies est engagé à continuer de travailler avec Parachute, l'organisme national qui vise la prévention des blessures, et nos autres partenaires afin d'aider à réduire l'impact des blessures évitables chez les enfants. Ensemble, nous avons toujours du travail à accomplir.

Cette année, nous visons à continuer notre travail en misant nos efforts sur la sensibilisation des blessures communes à l'enfance « À la maison, Au jeu, et Sur la Route». L'objectif n'est pas de faire peur aux gens pour qu'ils emballent leurs enfants avec du papier-bulles et pour qu'ils évitent de participer à des sports et des activités de loisirs. Nous voulons encourager les enfants d'être actif physiquement en ayant du plaisir lorsqu'il joue avec leurs amis et familles, mais nous préfèrerions que ces activités soient faites avec la sécurité en tête.

De nos jours, la plupart des professionnels en sécurité croient que la solution est d'encourager les individus de prendre des risques calculés.  Ceci signifie que l'on reconnaît les risques liés à une activité et qu'on choisit consciemment de gérer ces risques afin de prévenir des blessures. Bien sûr comme les enfants sont souvent incapables de reconnaitre ces risques de blessures, cette responsabilité tombe donc également aux parents et aux soignants.

Il y a plusieurs mesures faciles que nous pouvons tous prendre afin d'assurer la sécurité des enfants. À la maison, ceci inclut de garder les médicaments, les produits de nettoyage, et tous autres poisons potentiels hors de la portée des enfants pour prévenir des empoisonnements.

Au jeu, retirer des vêtements qui pourraient rester accrochés dans l'équipement du terrain de jeu comme des cordons et des foulards est une façon simple, mais importante de contrôler le risque. Enfin, le port d'un casque bien ajusté pour des activités telles que le cyclisme et la planche à roulettes est un moyen essentiel de prévenir des blessures à la tête sur la route.

Le risque fait partie intégrante de la vie. Bien qu'il soit impossible de tous les éliminer, S.V.P. rappelez-vous que la majorité des blessures non intentionnelles ne sont pas des « accidents » ; ils sont en fait prévisibles et évitables. Pour de plus amples informations et des ressources à propos de la prévention des blessures, S.V.P. visiter le site web de Parachute au www.parachutecanada.org et le Programme de traumatologie du Nouveau-Brunswick au www.nbtrauma.ca .

-30-

Renseignements supplémentaires :

Stephanie Nielson-Levesque
Conseillère principale, Relations avec les médias
1 877 499-1899
Media@HorizonNB.ca
www.HorizonNB.ca 

Facebook Icon LinkedIn Icon Twitter Icon Icon Icon
Taille du texte: